« Le monde d’Après » ne se construira pas sans une profonde remise en cause de nos pratiques de fonctionnement collectif et de gouvernance. L’Archipel citoyen « Osons les jours heureux » est un des ouvriers de ce nouveau monde.

Bienvenue dans un espace expérimental et inspirant de réinvention de la société !