3- Un archipel est-il un Commun” ?

Un archipel se compose d’îles ayant elles-mêmes des choses en commun. On pourrait dès lors imaginer que l’archipel lui-même soit un commun, au sens du droit, mais rien ne l’impose.
Par contre, dès lors que se crée un projet, une pirogue, à l’intérieur ou à l’extérieur de l’archipel, avec d’autres îles ou d’autres archipels, alors se constitue un commun, dans le sens où l’on y trouvera :

  • un bien commun, matériel ou immatériel, soit le projet ou son objet.
  • une communauté d’usage, formée de représentants des îles embarquées.
  • une gouvernance, établie et assurée par les passagers de la pirogue, qui assureront ainsi la pérennité du projet, et fixeront les exigences communes et le niveau d’engagement requis.

Un archipel n’est donc pas un commun, mais permet d’en créer, en son sein ou avec d’autres membres de l’archipel global.

Tribune commune OLJH

Quel rôle peut prendre, face à la montée des sentiments d’angoisse et d’impuissance, au spectacle souvent navrant donné par la gestion politique des défis colossaux qui sont devant nous des structures du mode « archipélique », les visions convivialistes et le ‘Bien Vivre en Actes »?

Lire »