6- Un archipel est-il une organisation verticale ou bien horizontale ?

Ni l’un, ni l’autre ! Elle vise au contraire à rompre avec les empilements de strates de gouvernance afin d’éviter une double illusion :

  • l’illusion de la descente de haut en bas des décisions prises par un “sommet”, fusse-t-il composés de personnes démocratiquement élues.
  • l’illusion réciproque de la remontée du bas vers le haut des décisions “issues de la base”.

Ces deux conceptions, descendante et ascendante, ne sont plus adaptées à la complexité et aux enjeux de notre siècle.

Une organisation en archipel est plutôt analogue à une organisation rhizomique, où tout élément peut influencer un élément de sa structure, peu importe sa position ou le moment, et ce de manière réciproque.