Une « Place du Marché »

Après trois années de fonctionnement, l’Archipel « Osons les jours heureux » a souhaité, avec humilité, partager ce qui lui semble caractériser les «fondamentaux» d’une pratique d’action et de gouvernance « en Archipel ».
Cette réflexion est une contribution, parcellaire, incomplète, non figée, dans l’esprit du logiciel libre. Elle est évidemment parcellaire, incomplète et non figée.
Nous avons cependant souhaité proposer sans attendre des repères fondamentaux car « Le monde d’après » ne se construira pas sans une profonde remise en cause de nos pratiques de fonctionnement collectif et de gouvernance.
Prenez, servez-vous … et métabolisez !

Origine + expérimentations sur 2 ans


Un bref rappel historique est nécessaire pour comprendre la richesse de notre parcours. L’écrire nous aide à en tracer au plus juste les apports et les limites. Elle montrera au lecteur qu’elle ne fut pas un feu de paille et donnera, nous l’espérons, quelques idées et quelques espoirs à ceux qui re-nouvellent, dans tous les sens du terme, la démarche en ces temps complexes d’aujourd’hui en visant le « monde d’après »..

En cliquant sur ce lien, on trouvera les éléments qui suivent sur l’origine + et les expérimentations 2017-18 de l’Archipel Citoyen Osons Les Jours Heureux :
#LesJoursHeureux donna lieu au petit livre jaune
Villarceaux 1 2 3 tester sa pertinence durant l’année 2018 entre organisations citoyennes
Expérimentations sur 2 ans ? ce qui a marché ou non
Le lien distancié avec les institutions et les politiques

Liens utiles