Créolisation

Le concept de “créolisation” vient du principe que chaque individu, organisation n’est pas inexorablement fixé dans une identité propre et inébranlable. 
“Nous ne sommes que rencontre”, chacune nous détermine sans que nous puissions en imaginer les conséquences à l’avance.

Edouard Glissant, créateur du concept, précise que créolisation n’est pas métissage, mais victoire sur la peur de la rencontre et de ses conséquences, qui ouvre à l’inattendu et au partage, multiplie puissance et connaissance : “ je peux changer en échangeant avec l’autre, sans me perdre et me dénaturer ”.