Partage sincère

Dans la fabrication du commun, il ne suffit pas de juste “partager” la collecte de connaissance, c’est-à-dire de la stocker simplement dans un coin :  il convient de prendre soin que tout le monde aura bien les moyens d’accéder à l’information et de la comprendre telle qu’elle a été écrite et diffusée.

Le partage sincère est le terme qui caractérise cette démarche d’interopérabilité, de langage commun.

On retrouve notamment cette notion de partage sincère dans les communs numériques dans l’idée de web sémantique.

Partage de connaissance où tout le monde a les moyens d’accéder à l’information et de la comprendre telle qu’elle a été écrite et diffusée.