7- Est-ce que le centre de l’Archipel est “vide” ?

Le centre doit être vide de “désir de captation de pouvoir” exercé par un de ses membres sur les autres. Mais, comme dans le cas du vide de la physique quantique, le centre est plein d’informations et d’énergie :

  • les informations élaborées par les uns, partagées et mises en mémoire le mieux possible par tous.
  • l’énergie mise en oeuvre par les tisserands et les compagnons de l’archipel, en particulier, les membres du voilier-atelier qui assurent sa continuité dans le temps.


Si on se réfère à la théorie du rhizome, non en tant que doctrine, mais en tant que représentation d’une dynamique inspirante, notons que, coupant court à toute idée de hiérarchie, le rhizome n’a pas de centre.  En extrapolant à la métaphore de l’Archipel, nous pouvons imaginer un centre vide, qui, comme le panier vide au départ de toute aventure, se remplira au fur et à mesure des expérimentations et apports en connaissance faits ensemble.Comme le constate Patrick Viveret, “un centre est vide de pouvoir sur, mais rempli du pouvoir créatif de …” , il est un panier vide, qui, comme une page blanche, peut faire peur ou simplement éveiller.